Débattre pour apprendre

Capture d_écran 2017-05-03 à 17.20.17Avec une classe sans note, j’évalue les élèves grâce à un parcours d’apprentissage qui s’appuie sur une série de compétences à acquérir au fil du cycle. Travailler sans note chiffrée a profondément bouleversé nos pratiques et nos postures en classe. Je suis à la recherche de modes opératoires qui permettent aux élèves de s’investir véritablement dans leur travail en classe et à la maison. Pour travailler le théâtre, je décide, plutôt que de faire deux séquences successives sur la comédie puis la tragédie,  de mixer les deux au sein d’une joute oratoire. C’est ainsi que naît le projet Shakespeare contre Molière.  Lire la suite

Le sans note ? Du chiffre au verbe : mettre en mots l’évaluation

imagesDepuis septembre 2016,  j’expérimente en équipe  en classe de seconde l’évaluation des élèves sans note. L’équipe de lettres travaille sur un projet   qui vise à faciliter le cheminement de l’élève dans son apprentissage. Sans note chiffrée mais avec une évaluation « en mots », l’élève construit son parcours à l’aide des compétences qu’il acquiert au fil de l’année.
Quel retour peut-on faire à mi-parcours de ce projet ? Quelles conséquences sur l’enseignement du français induit l’évaluation sans note ? Lire la suite

Donner le goût des livres

 

capture-decran-2016-10-24-a-13-27-31Comment faire lire les textes littéraires à nos élèves ? Si en classe, la lecture du professeur à haute voix ou les lectures analytiques éclaircissent la compréhension de l’oeuvre au fil du cours, elles n’amènent pas forcément l’élève à se plonger dans une lecture personnelle. Lire un texte littéraire, c’est engager un processus interprétatif, opérer une rencontre  avec un texte et son auteur, confronter l’oeuvre à ses propres représentations, à ses émotions, à son imaginaire.

Voici quelques pistes pédagogiques qui se fondent sur la créativité et l’imaginaire au service de la lecture. Lire la suite